Adieu Robert

M. Robert Pagani, cofondateur du HCO, s’en est allé le 07/04/2019 à l’âge de 96 ans.

Ces obsèques auront lieu le jeudi 11/04/2019 à 10h00 à l’église St Léger à Oyonnax.

Voici un petit texte avec une photo, merci d’avance. _________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________ En 1950, dans les dépôts des Ets. Pagani, 4 gymnastes des EDO s’entraînaient aux mouvements olympiques haltérophiles avec une haltère et des disques en béton fabriqués par Robert Pagani, sous les conseils de Raymond Tissot : champion de France au javelot qui pratiquait l’haltérophilie au cours des stages nationaux pour parfaire sa musculature nécessaire aux lancers. Ces 4 garçons étaient Raymond Tissot, André Berland, Marcel Farigoule et Robert Pagani. Après une année de préparation, Robert Pagani décide de fonder une section au sein des E.D.O. R. Pagani avec l’aide du président Ghizzo et de tout le Comité du Lyonnais, demande alors son affiliation à la Fédération Française d’Haltérophilie pour pouvoir accéder aux compétitions. Tout cela n’a pas été facile : pas de matériel, pas de tenue, et surtout pas d’argent. Alors Robert Pagani avec l’aide de Pierrot Favre, un bon gymnaste, mettent au point un numéro d’acrobatie et décident de se produire dans toutes les fêtes des villes du département en faisant la « manche » auprès des personnes qui assistaient à leur production, en épinglant une petite médaille Haltérophile. Avec l’argent récolté, Robert Pagani a pu acheter une barre de compétition et des tenues sportives. Voilà comment débuta cette section. Robert Pagani a toujours été présent au club et d’un très grand soutien au niveau de la mairie mais aussi au niveau départemental. C’es grâce à lui que nous lui devons la nouvelle salle qui porte son nom. Tant que çà santé lui a permis, il a toujours été présent à nos assemblées générales, nos compétitions et nos repas de début et de fin de saison. Toujours un petit mot pour nos nouvelles recrues et ces petites anecdotes et ces histoires sur son club le HCO.

C’est avec tristesse que nous te disons : Au revoir Robert.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *